Lionel Cartier (à gauche), responsable de la librairie, et les deux gérants associés, Alexandre Guilloux (au milieu) et Guillaume Gommier, présentent le nouveau rayon jeux de société. © (Photo NR)

La librairie-papeterie, véritable institution culturelle blancoise, cherche à innover, notamment avec un nouveau rayon jeu de société et des services informatiques.

« Évoluer sans révolutionner », telle est la devise d’Alexandre Guilloux et Guillaume Gommier, gérants associés, qui président depuis plus de deux ans à la destinée de la librairie-papeterie Cousin-Perrin, véritable institution culturelle blancoise.

« Faire perdurer l’existant tout en réfléchissant à diversifier »

Ces deux anciens salariés, bien implantés dans la structure, n’ont pas hésité. « Notre volonté au départ était de faire perdurer l’existant tout en réfléchissant à comment diversifier nos offres en termes de commerce, d’animation et de services. À la reprise de l’entreprise, le comptable préconisait de fermer la librairie, qui représentait 25 % du chiffre d’affaires. Pour nous, c’était inenvisageable. À la rentabilité, nous préférons pluralité et équilibre », expliquent Guillaume Gommier et Alexandre Guilloux qui, avec toute l’équipe, les libraires Lionel Cartier et Alice Macé, la secrétaire comptable Katia Lemeux, les informaticiens Alexandre Varvou et Anatole Pinçon, développent de nouveaux projets.

Si l’espace du livre n’est pas extensible, il abrite depuis peu un nouveau rayon, celui des jeux de société, et n’empêche aucunement la venue d’auteurs locaux et prestigieux pour des rencontres et séances de dédicaces avec les lecteurs (lire ci-dessous). « Ce gros travail initié par Lionel nous assure une notoriété ! » s’enthousiasme Guillaume. Par ailleurs, un site marchand sur lequel les usagers pourront commander leurs ouvrages et les retirer à la librairie va être mis en place prochainement.

« Un accompagnement de A à Z » en informatique

Côté informatique, l’équipe ne chôme guère. « Pour satisfaire notre clientèle de professionnels, nous développons une gamme de mobilier de bureau. Mais notre point fort reste le service, avec un accompagnement de A à Z, pour la fourniture, l’installation de matériel informatique. Pendant le Covid, nous avons équipé en wifi de nombreuses propriétés en Brenne. Et depuis peu, nous numérisons d’anciennes cassettes vidéo », précise Alexandre Guilloux, qui intervient dans le cadre d’une deuxième société, ABI, exclusivement chez les particuliers. Et à l’approche de Noël, le magasin sera ouvert à partir du 12 décembre jusqu’au 24, 7 jours sur 7.

Les dédicaces à venir

> Samedi 2 décembre, à partir de 9 h 30, David Verdier pour « Le Testament Dumas : Berry Cold Case »

> Samedi 9 décembre, de 9 h 30 à 12 h, Alexis Chartraire pour « Les Feux de la Saint-Jean » et de 14 h 30 à 17 h 30, Michelle Montmoulineix pour « Le Temps des ogres », récompensé par le prix Pépites du livre jeunesse

> Samedi 16 décembre, de 9 h 30 à 12 h, Martine Duchesne pour « Les Cahiers oubliés »

> Samedi 16 décembre, en partenariat avec la Ville du Blanc, salle des Augustins, dédicace, expo, lectures de contes à 15 h et 17 h, goûter offert aux enfants avec Maud Brunaud, Céline Alapetite et la Mère Noël pour « Noël en Berry »

> Mercredi 20 décembre, de 9 h 30 à 12 h, Ylan Corso pour « Movie Life : l’homme que j’étais… »

> Jeudi 21 décembre, de 16 h à 19 h, Gérard Coulon pour « Les Aventures de Brickius Maximus »

> Vendredi 22 décembre, de 15 h à 18 h, Léandre Boizeau pour « Mis et Thiennot : une vie de combat »

> Samedi 23 décembre, de 9 h 30 à 12 h, Patrick Grosjean pour « Échoppes et demeures du 15e siècle au Blanc »

Article paru dans la Nouvelle république le 30 novembre 2023