Le 7e salon d’Humour dans l’art a ouvert ses portes dans la galerie municipale Espace Mose à La Roche-Posay où il doit se tenir jusqu’au lundi 30 novembre : l’occasion de découvrir treize artistes, sculpteurs, peintres, marionnettiste, dessinateur, photographes… pour une exposition inédite dont le fil rouge est l’humour. « En expérimentant la puissance poétique d’un trait d’humour, ils ont rebondi sur les ressorts de l’esprit et rassemblé leur énergie évocatrice pour investir la galerie, ces treize artistes, qui ont déjà exposé chez Mose, ont voulu se réunir pour rendre hommage au célèbre dessinateur local, à Marcel Gotlib ainsi qu’aux dessinateurs disparus de Charlie Hebdo », explique Daniel Lebier, instigateur de l’exposition.

Au programme du salon : les sculptures en bronze de Vital Angot, des peintures et petites sculptures de Mila et Jacques Andrieux, les immenses marionnettes de Félicité Chauve, un portrait à transformation de Chopin et une tapisserie inspirée du Lac des cygnes par Geneviève et Alexis Chartraire, des dessins de François Coulaud, une architecture énigmatique inconstructible de Gérard Ferry, la revisite de Gustave Courbet en reprenant la citation de Mose, « J’en ai plein le vécu de mon imaginaire », évoquant son passé de danseuse à tutu par Daniel Lebier, des compositions photographiques jamais posées, ni mises en scène d’André Locque, les déchets métalliques réutilisés de Martin Looker, les personnages malicieux de Dom et double Clic de Jean-Denis Robert.

> Exposition ouverte tous les jours de 15 h à 19 h jusqu’au lundi 30 novembre. Entrée libre et gratuite, en respectant les recommandations sanitaires.

Premier vernissage au château Le Fresne, samedi dernier.

Douadic. L’association Sauvegarde château Le Fresne organise une exposition dans le château. Peintures, sculptures et photos y ont pris place.

Par une belle journée, la nouvelle association douadicaise à visées culturelle et de conservation du patrimoine, Sauvegarde château Le Fresne, a accueilli nombre d’invités, samedi 25 juillet, pour le vernissage de l’exposition de peinture, sculpture, photo qui a pris place dans les lieux.
 

De belles rencontres avec des éditeurs comme Edita, devant les peintures de Nicolas Hamm.

Douadic. Une grande exposition a investi le château Le Fresne et son parc pour l’été.

Avec le château Le Fresne et son parc, Douadic voit là repartir une belle flamme grâce à une superbe initiative : « faire vivre les lieux en organisant des événements culturels, en créant sans relâche des expositions, rencontres littéraires ou musicales », précise Alexis Chartraire, artiste peintre, président de l’association Sauvegarde du château Le Fresne en Brenne et de Brenn’Art.

L’association pour la sauvegarde du lieu veut en faire un véritable outil culturel, ouvert au public, pour accueillir des artistes et des expositions.

La question du devenir du château du Fresne s’est posée après le récent décès de Mme Liva, sa propriétaire. Sa famille a donc décidé de conserver cette magnifique demeure familiale datant de la fin du XVIIIe, construite sur des bases féodales, nichée dans son écrin de verdure. Néanmoins, d’importants travaux sont nécessaires et la collecte de fonds s’avère indispensable pour sa restauration.

Les arts et les livres se sont fait écho

Tristan Mercer questionne Alexis Chartraire.